Biographie // Biografía

En empruntant d’images et de paroles provenant de sources hétéroclites, Estela López Solís tisse dans son travail, des liens qui deviennent des filiations insoupçonnées. Elle est née en 1978 au Mexique, où elle a étudié les arts visuels. Dès le début de sa carrière, elle s’intéresse aux possibilités formelles, expressives et signifiantes que lui apporte l’exploration de disciplines diverses, entre autres le dessin, la photographie, l’illustration, la vidéo, l’art textile et la performance. Elle cherche à donner une forme visuelle à la vie intime et secrète des êtres, des choses et des lieux. Sa recherche artistique se centre sur le dévoilement de ce qui, échappant aux apparences, nous relie profondément aux autres. Son travail a été soutenu par différentes institutions culturelles au Canada, en France et au Mexique (Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada et Fonds pour les arts et les lettres de l’agglomération de Longueuil, de la Montérégie Est et de la Vallée-du-Haut-St-Laurent, entre autres). Ses dessins dialoguent avec des textes poétiques dans diverses publications, notamment dans le recueil Pierre Blanche. Poèmes d’Alice de Stephanie Bolster (Le Noroît, Montréal, 2007) et dans le roman Wigrum de Daniel Canty (La Peuplade, Saguenay, 2011 et Talonbooks, Vancouver, 2013), etc. Ses œuvres ont été diffusées au Mexique, au Québec, en France et aux Etats-Unis. Elles font partie de diverses collections publiques et privées. Estela López Solís vit et travaille dans la région des Cantons de l’Est, au Québec.



Al retomar imágenes y palabras provenientes de fuentes diversas, Estela López Solís teje en su obra artística relaciones que generan filiaciones insospechadas. Nació en 1978 en México, donde estudió artes visuales. Desde el inicio de su carrera, se ha interesado en las posibilidades formales, expresivas y significantes que le aporta la exploración de diversas disciplinas, como el dibujo, la ilustración, el video, el arte textil y el performance. Estela López Solís busca dar una forma visual a la vida íntima y secreta de seres, cosas y lugares. Su exploración artística se centra en develar poéticamente, aquello que escapa a las apariencias y que nos liga profundamente a los otros. Diversas instituciones en México, Canadá y Francia han apoyado su trabajo: el Fondo Regional para la Cultura y las Artes – Circuito Centro Occidente, el Sistema Estatal de Creadores (México), el Conseil des arts et des lettres du Québec, el Conseil des arts du Canada, el Fonds pour les arts et les lettres de l’agglomération de Longueuil, de la Montérégie Est et de la Vallée-du-Haut-St-Laurent (Quebec) y la Maison Laurentine (Francia), entre otros. Su interés por la palabra ha dado lugar a colaboraciones que ponen en diálogo sus dibujos con textos poéticos, como el poemario Pierre Blanche : Poèmes d’Alice de Stephanie Bolster (Le Noroît, Montreal, 2007) y la novela Wigrum de Daniel Canty (La Peuplade, Saguenay, 2011 y Talonbooks, Vancouver, 2013). Estela López Solís vive y trabaja en Quebec, Canadá. Sus obras han sido difundidas en México, Quebec, Francia y Estados Unidos, y forman parte de colecciones tanto públicas como privadas, en los mismos países.